top of page
Rechercher
  • Sarah | Playtogothere

[UN RETOUR AVEC LE SOURIRE]


3 mois jour pour jour après mon départ, j'étais de retour là où tout a commencé. Merci d'être venus m'accueillir avec le sourire et pour ceux qui n'ont pu être présents : voilà le discours sans les parenthèses, la coupe de pétillant, et les gougères et gâteaux :

"Je suis partie sans lire le discours que j'avais préparé par peur de ne pas arriver au bout sans verser une larme et l'improvisation n'a pas été une franche réussite... alors comme il parait que je n'écris pas trop mal (si on ne regarde pas de trop près grammaire et conjugaison), hier soir j'ai pris le temps d'écrire un petit truc avant d'aller me coucher pour ne pas me répéter.

Alors si cette fois tout le monde est à l'heure allons y !

Wahou c'est fou ce que le temps passe vite ! Il y a un an déjà, on se disait au revoir sur cette même place. Il s'en est passé des choses depuis... d'ailleurs, je ne sais pas vous mais j'ai eu un hiver très doux sur mon vélo.

Cessons de plaisanter. Vous étiez nombreux il y a 3 mois à venir me dire au revoir, me soutenir, m'encourager... vous n'imaginez pas ô combien cela m'avait touché de vous voir tous là pour moi. C'était incroyable ! Et puis, vous êtes restés tout ce temps à mes côtés, de près ou de loin vous avez toujours été là et êtes à nouveau là ce matin. Merci !

Vous êtes là alors que j'ai rompu mon CDD d'un an après 3 mois d'aventure. (Ah les jeunes aujourd'hui...) C'était sûrement l'un des plus beaux jobs du monde. Jamais je n'ai aussi bien gagné ma vie. Pendant 3 mois, j'ai échangé mon temps contre des milliers de kilomètres, de rencontres, de paysages et bien plus encore... Je peux vous assurer que la valeur de tout ça, est bien supérieure à celle de l'argent.

Je vous l'avais dit avant de partir : "Je pars couchée mais je rentrerai grandie et riche, riche d'expériences". Ma richesse elle est effectivement là, dans cette fabuleuse aventure que j'ai vécu intensément. J'ai vécu quelque chose d'incroyable et recommencerai volontiers.

Alors pourquoi avoir arrêté là me direz-vous ? Parce qu'au delà du fait que c'est génial de voyager à vélo, cela implique aussi beaucoup d'autres choses qui a force ont fini par m'amener dans une certaine routine (qui n'en ai jamais vraiment une), qui m'ont fatigués parfois et qui ont surtout fini par me faire réaliser ces dernières semaines que je ne tiendrai pas un an ainsi. En effet, chaque jour du matin au soir, je devais prendre des dizaines de décisions : quel chemin, que voir, où s'arrêter, où dormir... changer d'avis parfois... En fait, chaque kilomètre de cette aventure se mérite (comme mon bronzage cycliste) même si cela reste "facile" et accessible à tous de voyager ainsi.

Votre soutien a été une force tout au long de mon trajet et malgré votre déception de me voir rentrer si vite, vous m'avez soutenu dans ma décision. Merci, car elle n'a pas été facile à prendre. A Brême, j'ai remué l'équation dans tous les sens, m'en voulant d'arrêter là, vis à vis de vous mais aussi de tous ces écoliers qui attendaient de mes nouvelles. Mais depuis le début (ou presque) je me le disais, "tu continueras tant que tu prendras plaisir à le faire" et ces derniers jours je n'avais plus la même envie de monter sur le vélo chaque matin pour parcourir des kilomètres. En fait c'est ça, je faisais des kilomètres pour faire des kilomètres, comme si j'avais vu ce que je voulais voir, vécu ce que je voulais vivre, appris ce que j'avais à apprendre... J'ai donc mûrement réfléchi avant de prendre cette décision en accord avec moi même et mes envies du moment.

Je m'apprête donc à reprendre mes études en master pour devenir professeur d'EPS. Et... comme vous le savez, les fonctionnaires sont toujours en vacances donc j'aurai d'autres occasions de remettre le pied à la pédale.

Bref. Je suis rentrée incroyablement riche de cette expérience et ne regrette absolument rien. Je ne pourrai jamais assez vous remercier pour le soutien que vous m'avez offert vous et toutes ces personnes sur la route. C'était énorme, incroyable, gigantesque, extraordinaire... Je viens de clore le premier chapitre d'une belle aventure mais je le sais, j'en écrirai d'autres.

Vous aussi, vivez vos rêves, osez y croire et donnez leur une chance de se réaliser :D

Encore une fois, merci à vous tous et à mes partenaires (velofasto, azub, styl'bub, lestra, cyclyk, pissedebout et surtout à la municipalité de Monnaie) de m'avoir soutenu et de continuer à le faire. Vous avez été mes compagnons de route, merci."

Gaston & Sarah


71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page